LONG QUAN (à vos souhaits)

Cela faisait longtemps que j’avais envie d’y aller, voila chose faite. Pourtant, la devanture n’est pas vraiment aguicheuse. La première fois que je suis passé devant, il y a quelques années, j’ai même pensé qu’il s’agissait d’une boutique fermée et abandonnée…

En réalité, Long Quan est une petite cantine chinoise dont la réputation n’est plus à faire. Une affaire familiale. Alors que Madame s’active en cuisine, c’est de manière quelque peu théâtrale que Monsieur le « Professeur » fait le service pour ses 16 convives. Le cadre est atypique : le menu est imprimé sans fioritures sur des feuilles blanches froissées et jaunies, punaisé au mur, gribouillé au fil des années et de l’humeur de la cuisinière. Le mobilier « cheap » est dépareillé, les murs multicolores crient des proverbes chinois, la vitrine poussiéreuse est un véritable cabinet de curiosités.

A peine avons nous le temps de nous étonner de cet étrange endroit que la commande est prise. Soupes, nouilles, raviolis… des classiques de la cuisine chinoise qui n’ont pas le même goût ici. Leur secret? Tout est frais et fait maison. Les nouilles sautées au porc sont bonnes, plutôt simples et copieuses (env. 4€). Les différentes soupes sont savoureuses et généreuses (env. 5€). Quant aux raviolis 5 saveurs, ils sont à eux seuls une expérience unique. Je pense que la majorité d’entre nous ignore la véritable saveur de cette spécialité chinoise avant d’avoir goûté à ces merveilles (3€30 les 4). Le tout accompagné d’un thé « renommé », à volonté. Voila, je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner pour goûter aux autres plats de la carte, notamment la purée de navets à la sauce piquante et le riz gluant aux haricots rouges.

Alors, si vous aussi vous êtes écœurés par tous ces grands hangars restaurants dits « chinois » qui proposent des buffets à volonté de produits surgelés vietnamiens-thaï-chinois-japonais-tout-ça-assaisoné-à-la-sauce-française, ou au contraire les plus petits qui présentent leurs plats à emporter baignant dans 10 cm de sauce luisante derrière une vitrine réfrigérée, essayez Long Quan. C’est très bon marché, et en plus, c’est à deux pas du Capitole.

 » xie xie laoshi « 

(merci professeur)

Restaurant LONG QUAN – 1 rue Lakanal – 31000 Toulouse (à côté du lycée Fermat)

Pas de réservation possible. Arriver tôt car la cantine est petite (16 places) et vite complète!

La devanture de Long Quan

PS : Photos moches prises avec mon téléphone.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s